Newsletter
Rechercher
# Vous êtes ici > Accueil > [ Au comptoir

Au comptoir

Bonnes nouvelles à bâbord !

2Le catalogue des Éditions In8 sort de chez l'imprimeur. Il sent bon l'encre et le papier. Conçu sous la forme d'un astrolabe facétieux, il vous guidera dans vos lectures.

+

Où l'on ne chasse pas le pigeon au calibre 16 mm.

3Que peut bien écrire l'inénarrable et prolifique Jean-Bernard Pouy lorsqu'il choisit d'ouvrir son jardin secret et d'initier le lecteur à ses obscures passions ? Hum, JB, ça désigne le calibre de quoi, « 16 mm »?

+

Dis chéri, on se mélange ? : méli-mélo littéraire

4Quand deux éditeurs de nouvelles s'associent dans un projet commun, il en sort un beau livre à glisser sous le sapin de Noël à l'attention de celui ou celle qui nous est cher(e).


+

Savez-vous planter les livres ?

1Les choux poussent dans le sud-ouest. Je répète : Les choux poussent dans le sud-ouest. Les livres aussi. Et la musique, et le cinéma. Gens d'ici, si vous aimez soutenir le maraîcher du coin, si vous préférez l'agneau des Pyrénées au mouton néo-zélandais, sachez qu'à partir de maintenant vous pouvez acheter un « panier culturel » aux producteurs locaux.


+

Dis, mon agri, on se mélange ? Invitation...

5… à un spectacle, un apéro réflexif, intitulé « L'envers du cochon ». Ce sera le samedi 9 novembre dans le cadre de Pau-Pyrénées fête le livre 2013, et ça mêlera allègrement artistes et paysans.

+

XXIème siècle : l'ère de la fiction soluble

depot-legalÀ l'heure où la technologie numérique sature notre quotidien d'informations de tout acabit, il semblerait que nous avons, plus que jamais, faim de fictions. Comme si le besoin de se raconter des histoires était proportionnel au bombardement de l'actualité brûlante, du « vient-de-tomber », twitts et autres étincelles soit-disant émanées du réel. Pour compenser ?

+

coffret-bashung-des-trains-a-travers-la-plaine
Collection porte à côté
Osez Bashung!

Un collectif dédié au chanteur Alain Bashung, celui qui a inspiré le titre du dernier roman de Delphine de Vigan.

Et si l'homme de la rentrée littéraire n'était autre qu'Alain Bashung? Non content d'inspirer son titre au dernier roman de Delphine de Vigan (Rien ne ...

touteslescritiques