Newsletter
Rechercher
COFFRET - Jazz quartet

Collectif / Collection porte à côté

[Bio / Biblio]
Le collectif est un ensemble d'auteurs et d'oeuvres présent dans un coffret.
Jazz quartet est une ballade, l’improvisation subtile de quatre auteurs, qui, chacun allant de leur style comme d’un instrument dans l’ensemble, composent tour à tour leur version du jazz et déclinent le motif.

Façon manouche dans le Paname des années 50’ pour Marc Villard, où un guitariste de génie nommé Django enchante et ravit les malfrats de tout poil. Version velours noir chez Emmanuelle Urien, où l’ensorceleuse d’un club toulousain tient en respect les gros poings. Couleur blues nostalgique selon Jacques Boutinet, dans l’amitié que partagent, au fond de leurs bières, les bidasses français et leurs frères ricains, en partance pour le Vietnam. Ou avec l’humour grinçant de Jean Colombier qui réactualise Le Nom de la rose version jazz, et troque l’ambre du whisky pour la robe de bure.

C’est une ballade, parfois mélancolique, parfois sautillante, c’est du jazz, et toujours du jazz, dans ses tonalités les plus singulières.

Coffret composé de 4 textes inédits :
Django, de Marc Villard,
Jazz me down, d’Emmanuelle Urien,
Le cantique de Billie, de Jean Colombier,
Old tramp ramble, de Jacques Boutinet.

Isbn : 978-2-916159-57-7
Prix : €18.00
Auteur : Collectif
Genre : Nouvelles
11x17 cm / 120 pages
/ parution : Avril 2008

Coffret Jazz quartet, Libération, avril 2008

Un coffret de quatre livres qui font vibrer les mots et le jazz.

Coffret Jazz quartet, Jazzman, juin 2008

Quatre voix s’élèvent, aux timbres bien marqués, quatre voix non pas à l’unisson mais sur des rythmes contrastés, quatre façons de swinguer ou de chalouper. Et plus précisément sur Django de Marc Villard : Elégance, efficacité, sobriété. Et toute la fantaisie de son Django…

Coffret Jazz quartet, Jazz magazine, juillet 2008

Quatre belles, courtes et subtiles improvisations littéraires « round about jazz » par des auteurs/solistes aux talents variés et surprenants. Jazz quartet est une remarquable production de l’Atelier In8, spécialisé dans l’édition de nouvelles présentées avec soin. Les amateurs de « jazz sur livres » (concept cher à Philippe Fréchet) vont se régaler.

Coffret Jazz quartet, Citizen Jazz, juillet 2008

« Faire swinguer les mots et composer 4 histoires » Le pari est réussi. L’écriture est simple, vive et pleine de références. Jean Colombier, dans Le cantique de Billie, utilise comme fil rouge le « What A Moonlight Can Do ». Mystique et religieuse, l’atmosphère de l’abbaye où un mystérieux moine semble habité par cette chanson est propice au suspense de ce mini-Nom de la rose. Emmanuelle Urien, dans Jazz Me Down, utilise un procédé efficace en instaurant un dialogue à sens unique entre un jaloux toulousain et son ex-compagne de chanteuse qui repose sur les paroles des standards de jazz. Marc Villard faire revivre Django et son univers gitan, ses bas-fonds, ses codes d’honneur et la grâce qu’apporte parfois cette musique à de pauvres brutes sanguinaires. Enfin, Jacques Boutinet, dans Old Tramp Ramble, brosse une critique sociale contemporaine à travers les yeux d’un vieil amateur de jazz tombé en déchéance.

Coffret Jazz quartet, Jazz de Belgique, août 2008

Un vrai coup de coeur (…) Quatre façons de lire du jazz, quatre auteurs qui nous offrent leur vision... c'est inspiré, mélancolique, parfois humoristique... c'est du jazz, et toujours du jazz ! (…) Saluons les éditions Atelier In8 pour cette superbe initiative !
Bulletin de la Maison du Jazz de Belgique

Coffret Jazz quartet, Lettres d’Aquitaine, octobre 2008

Quatre textes dans lesquels on retrouve les grands ingrédients du jazz, le rythme bien sûr, les boîtes (et donc la nuit et bien souvent l’alcool), et surtout les standards intemporels. Dans Jazz Me Down, d’Emmanuelle Urien, I Put a Spell on You (et bien d’autres) accompagne l’implosion d’un couple. Tiger Rag et Old Man River marquent les souvenirs de jeunesse d’un « chevalier du pavé » dans Old Tramp Ramble de Jacques Boutinet. What a Little Moonlight Can Do se mêle au cantique de Siméon au coeur d’une abbaye dans Le Cantique de Billie, de Jean Colombier. Enfin, ce sont Manoir de mes rêves et Impromptu qui résonnent dans Django, de Marc Villard, qui place un tueur à gages sur la route du célèbre manouche.