Newsletter
Rechercher
Yes we can

Pascale FONTENEAU / Collection Quelqu'un m'a dit

[Bio / Biblio]
Née en Bretagne d'une mère Allemande et d'un père Français, Pascale Fonteneau vit depuis un bout de temps à Bruxelles. ...
2070. La population mondiale compte 120 milliards d’individus. On commence à se marcher sur les pieds. Le moindre mouvement de foule devient une arme de destruction massive. Les Etats réagissent : ils encadrent strictement la liberté de circulation, la reproduction, les rassemblements publics.
Résultat : chez Saintjean Père & Fils, entreprise d’hygiène et de sécurité, les affaires vont mal. Il n’est plus assez de bousculades pour faire marcher le tiroir-caisse. Le père Saintjean, s’appuyant sur ses fidèles employés, la famille Remyrobert, échafaude une nouvelle stratégie commerciale.
Sous la plume de Pascale Fonteneau, la comédie sociale le dispute au burlesque. Traversée par une réflexion politique noire et grinçante, cette novella d’anticipation vous emporte par son humour désopilant et totalement assumé.

Facétieuse, Pascale Fonteneau a construit son texte à la manière d’une tragédie ; le texte se compose d’un prologue, de trois actes et d’une moralité finale. Avec son humour féroce habituel, elle dénonce les travers d’une société aseptisée, où le délire sécuritaire justifie bien des dérives de certains qui se proposent de sauver l’humanité en ne s’encombrant d’aucun scrupule. Fonteneau force le trait à escient : une farce, une comédie qui met en scène une sorte de Le Quesnoy petits patrons (les Saintjean), et de Groseille gros bras (Remyrobert), dans un avenir proche où le capitalisme doit composer avec la surpopulation mondiale. Cocasse, drôle, presque « boulevard », si n’effleurait, sous-jacente, la dénonciation d’une menace politique réelle.
Isbn : 978-2-36224-021-8
Prix : €8.00
Auteur : Pascale FONTENEAU
Genre : novella / anticipation sociale
10x15 cm / 64 pages
/ parution : 19 avril 2012