Newsletter
Rechercher
Lalie WALKER
Lalie WALKER

[ Bio ]

Franco-Hongroise, née en banlieue parisienne, psychothérapeute de formation, Lalie Walker se consacre désormais à l’écriture. Parallèlement, elle poursuit ses recherches en thérapie, sur le rêve notamment, se passionne pour l’art et les sciences humaines, la littérature et les langues étrangères.

De ses origines, elle a hérité le goût des voyages, des lointains à portée de main et, bien qu’ancrée provisoirement à Paris, elle reste fidèle à ses aspirations de liberté. Boulimique de projets et de rencontres, de vie tout simplement, elle place l’identitaire au cœur de tout ce qu’elle entreprend. Si écrire lui permet de se fondre dans le réel, c’est sans doute pour mieux vivre ses rêves, preuve en est sa décision de se rebaptiser Lalie Walker, « celle qui marche ses rêves ». Plus qu’un pseudonyme, c’est un choix de vie.

Depuis la publication en 2001 de son roman « Pour toutes les fois », Lalie Walker s’est fait un nom dans le domaine du thriller psychologique et compte parmi les auteurs noirs reconnus.

Franck Albertini recherche sans succès Jeanne Debords, mystérieusement disparue depuis ...

[ Biblio ]

A l'ombre des humains, atelier In8, Mars 2008.

Romans noirs :
L’appel du barge , coll. Le Poulpe, Baleine, 2007.
N’oublie pas, Folio Policier, 2007 - Prix du Zinc 2004. Prix des lecteurs de la ville de Montmorillon.
Portées disparues, Folio Policier, 2006.
Pour toutes les fois, Folio Policier, 2005.

La stratégie du fou, Folio Policier, à paraître en juin 2008.

Jeunesse :
To the zoo and short plays, coll. Petits comédiens, Retz, 2004. Ouvrage bilingue 8/10 ans.

Nouvelles :
Le vide grenier, Collaboration au salon de Mauve-sur-Loire, mars 2007.
Retraite anticipée, in Noir Scalpel, recueil de nouvelles, Cherche-Midi, 2005.
L’homme qui voulait tuer le temps, in revue Siècle 21, 2003.

Documents :
Vivre le rêve, La Martinière, 2007.
Belle-mère, belle fille, un mariage à trois, L’Archipel, 2005.


Le site de l'auteur : www.laliewalker.com