Mon panier

Votre panier est vide

Bataillons de lecteurs en médiathèques

Dans le secret, le silence des médiathèques, les romans font leur route. Loin des projecteurs, là aussi les lecteurs s'emparent des livres In8. Nous en recevons, de temps en temps, quelques échos.

Depuis 7 ans, à Saintes, une équipe de médiathécaires emmenés par la dynamique Christelle Deveil, organise sur l'année un cycle de découvertes de 3 maisons d'édition. Chaque éditeur est représenté par 3 livres.

En 2020-2021, les « Liseurs vagabonds » se sont penchés sur la production des éditions DO, Agullo et In8. Reconquista, Maktaaq et Les Orchidées volantes étaient les ambassadeurs de notre catalogue, et si les éditions DO l'ont emporté finalement d'une courte tête grâce au roman de l'Italienne Elena Gianini Belotti, Avant le repos, nos livres ont trouvé d'ardents défenseurs.

Florilège de leurs retours :

> sur le roman Les Orchidées volantes (arrivé en 2ème position derrière le lauréat) : la description des paysages extrêmement bien rendue. L'atmosphère installée par l'écrivain, le cadre étouffant, avec cette figure de père aliéné qui enferme sa famille dans une spirale, ont séduit, même si cela installe le lecteur dans un sentiment dérangeant, angoissant. L'écriture poétique, très maîtrisée, a enchanté les lectrices. C'est un roman sur l'aliénation que l'on ne peut pas lâcher.

> sur Reconquista : Ce roman historique a beaucoup plu, notamment en raison du traitement original du sujet, peu ou pas connu par beaucoup de lectrices. Très documenté, cette histoire narre le parcours humain d'un homme dans des montagnes pyrénéennes sublimées. Les deux narrations en miroir, avec des phrases en mouvement, font écho à un passé douloureux, et une lutte contre soi-même pour retrouver un intérêt à la vie malgré les blessures. Le cheminement du héros vers son enfant est magnifique.

> sur Maktaaq : un roman plein d'humour traitant de la transmission entre un grand-père inuit et un jeune Américain baigné par sa culture très années 80 /90. Ce road movie fut un régal de lecture, avec une belle écriture, et l'emploi d'un vocabulaire très riche. On apprend beaucoup des traditions inuit, des valeurs et les personnages sont très attachants. Maintenant, on sait comment gagner aux machines à sous !

Les lecteurs de la Médiathèque Mix de Mourenx avaient participé au cycle « Prix polaroid » l'an dernier, organisé avec le festival Un aller retour dans le noir pour fêter les 10 ans de la collection. L'expérience fut si riche qu'ils ont réclamé la reconduction de l'opération cette année. Nous avons donc bâti avec la médiathécaire, Bernadette Parrain, une sélection de 5 titres issus de Polaroid, dans une perspective féminine : les novellas Le homard, La Chanceuse, Pop fiction, et Ramener Belle au bercail, des autrices Pascale Dietrich, Anne Secret, Anne-Céline Dartevel et Bonnie Joe Campbell, seront lues et débattues à Mourenx, avec les nouvelles du coffret « Femmes en colère ».

Le cycle de lecture sera une pierre d'attente pour 2022, car en accord avec Un aller retour dans le noir et les réseaux de lecture publique (département et agglomération), le prix Polaroid, fort du succès de la 1e édition, se jouera en biennale... Prochain lancement donc au printemps 2022 !

Connexion

Newsletter